J’ai là, devant moi, son portrait



J’ai là, devant moi, son portrait.
Regardez : la tête est jolie
Délicatement, sans apprêt…
Je ne l’avais pas embellie.

Ce qu’on vantait, c’étaient ses yeux,
Beaux parfois d’un éclair farouche.
Qu’importe! je n’aimais pas mieux
Baiser ses chers yeux que sa bouche.

Les ciels charmants me sont fermés.
Était-elle pire ou meilleure
Que la femme que vous aimez?
Je ne le sais pas, mais je pleure.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Verset J’ai là, devant moi, son portrait - Albert Mérat