Le Christ au tombeau

Seigneur, Seigneur! Se peut-il que l’on meure?
Quittez enfin cette étroite demeure,
Venez à nous!
Christ, Fils de Dieu, né du sein d’une femme,
Qu’attend le ciel, que la terre réclame,
Réveillez-vous!

L’ANGE DE LA PASSION.

Le Christ est au tombeau! Je l’ai vu! Du saint voile
Une invisible main a déchiré la toile ;
Une nuit lamentable a couvert Golgotha ;
Les morts ont secoué leur vêtement de pierre,
Et tout ce jour, de peur de souiller sa lumière,
Le soleil s’arrêta!

J’ai moi-même à ce Juste apporté le calice ;
J’ai suivi tous ses pas de supplice en supplice ;
J’ai vu son front en sang et sa chair en lambeau.
L’immuable justice, en son arrêt sévère,
N’a dû, vous le saviez, s’apaiser qu’au Calvaire :
Le Christ est au tombeau!

LE CHOEUR DES ANGES.

Seigneur, Seigneur! Se peut-il que l’on meure?
Quittez enfin cette étroite demeure,
Venez à nous! Christ,
Fils de Dieu, né du sein d’une femme,
Qu’attend le ciel, que la terre réclame,
Réveillez-vous!

L’ANGE DE LA PASSION.

Marthe! De tes travaux où sera le salaire?
A quel maître, ô Marie! Es-tu sûre de plaire?
Lazarre! Si tu meurs, qui te rendra le jour?
Quel divin protecteur, fragile pécheresse,
A les pleurs indulgent, couvrira ta faiblesse
De son sublime amour!

Sous quelle main, hélas! De leur bercail chassées,
Viendront se réunir les brebis dispersées?
Le pasteur immolé, que devient le troupeau?
Qui, de l’âme et du corps, guérira la souffrance?
Qui parlera de foi, d’amour et d’espérance?…
Le Christ est au tombeau!

LE CHOEUR DES ANGES.

Seigneur, Seigneur! Se peut-il que l’on meure?
Quittez enfin cette étroite demeure,
Venez à nous!
Christ, Fils de Dieu, né du sein d’une femme,
Qu’attend le ciel, que la terre réclame,
Réveillez-vous!


Verset Le Christ au tombeau - Amable Tastu