Dernier effort

Encore quelques efforts, encore un seul peut-être,
Et vous serez, amis, contents de ma vertu ;
J’ai, depuis bien des jours, vaillamment combattu,
Encore un jour de lutte, et je serai le maître.

Que l’aube seulement éclaire ma fenêtre,
Et de ce fol amour rien n’aura survécu,
Que l’orgueilleuse joie, après qu’on a vaincu,
Dans un air libre et pur de se sentir renaître.

Et j’aurai triomphé de tous ces vains regrets,
De ces tendres ennuis, de ces retours secrets
Dont le cœur, par moment, se laisse encore surprendre,

Et qui font que d’abord, au moindre souvenir,
On se trouble, on écoute, et qu’on a l’air d’attendre
Quelqu’un que l’on sait bien ne devoir pas venir.


Verset Dernier effort - Antoine de Latour