Oh! pourquoi partir sans adieux

Oh! pourquoi partir sans adieux?
Pourquoi m’ôter ton doux visage,
Tes lèvres chères et tes yeux
Où je n’ai pas lu ce présage?

Pourquoi sans un mot de regret?
Est-ce que l’heure était venue?
Si ton cœur, hélas! était prêt,
Je ne t’aurais pas retenue.

Pourquoi t’oublîrais-je? La main
De qui me vint cette blessure
Eut ce cher caprice inhumain,
Et pour me frapper fut peu sûre.


Verset Oh! pourquoi partir sans adieux - Albert Mérat