L’arbre et le jardinier

Fable X, Livre V.

– Lève une tête un peu moins haute,
Toi qui n’es bon qu’à me chauffer.
Tes fruits sont affreux. – C’est ta faute.
Ne devais-tu pas me greffer?


Verset L’arbre et le jardinier - Antoine-Vincent Arnault