La langue du chien

Fable V, Livre V.

On ne supporte qu’à moitié
Le poids des misères humaines,
Quand le ciel accorde à nos peines
Les tendres soins de l’amitié.
Près de ce chien voyez son maître :
Blessé par le poignard d’un traître,
Dans sa douleur comme il sourit
À l’infatigable tendresse
De la langue qui le caresse
Et tout à la fois le guérit!

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Verset La langue du chien - Antoine-Vincent Arnault