Les tâches et les paillettes

Fable VII, Livre III.

” Au diable soient les étourdis
Qui m’ont fait une horrible tache!…
Qu’ai-je dit, une? en voilà dix ;
Et c’est à mon velours pistache! ”
Ainsi parlait monsieur Denis,
Marchand fameux dès l’ancien règne,
Marchand connu de tout Paris,
Marchand de soie à juste prix,
Du moins si j’en crois son enseigne.
” Conçois-tu bien tout mon malheur,
Ma fille! un velours magnifique,
Un velours de cette couleur,
Va donc rester dans ma boutique!
L’art du dégraisseur n’y peut rien.
L’eau de Dupleix, à qui tout cède,
Est sans vertu! – Mon père! – Eh bien?
– Essayons un autre remède ;
Envoyons l’étoffe au brodeur.
– Elle a raison! ” – Notre grondeur
Suit le conseil de la fillette.

Amis, plus souvent qu’on ne croit,
La tache est tout juste à l’endroit
Où l’on voit briller la paillette.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Verset Les tâches et les paillettes - Antoine-Vincent Arnault