Le milan et le pigeon

Un milan plumait un pigeon,
Et lui disait : méchante bête,
Je te connais, je sais l’aversion
Qu’ont pour moi tes pareils : te voilà ma conquête!
Il est des dieux vengeurs. Hélas! Je le voudrais,
Répondit le pigeon. ô comble des forfaits!
S’écria le milan! Quoi! Ton audace impie
Ose douter qu’il soit des dieux?
J’allais te pardonner : mais, pour ce doute affreux,
Scélérat, je te sacrifie.

Verset Le milan et le pigeon