Un moment

Un moment suffira pour payer une année ;
Le regret plus longtemps ne peut nourrir mon sort.
Quoi! L’amour n’a-t-il pas une heure fortunée
Pour celle dont, peut-être, il avance la mort?

Une heure, une heure, amour! Une heure sans alarmes,
Avec lui, loin du monde! Après ce long tourment,
Laisse encor se mêler nos regards et nos larmes ;
Et si c’est trop d’une heure… un moment! Un moment!

Vois-tu ces fleurs, amour? C’est lui qui les envoie,
Brûlantes de son souffle, humides de ses pleurs ;
Sèche-les sur mon sein par un rayon de joie,
Et que je vive assez pour lui rendre ses fleurs!

Une heure, une heure, amour! Une heure sans alarmes,
Avec lui, loin du monde! Après ce long tourment,
Laisse encor se mêler nos regards et nos larmes ;
Et si c’est trop d’une heure… un moment! Un moment!

Rends-moi le son chéri de cette voix fidèle :
Il m’aime, il souffre, il meurt, et tu peux le guérir!
Que je sente sa main, que je dise :  » C’est elle!  »
Qu’il me dise :  » Je meurs!  » alors, fais-moi mourir.

Une heure, une heure, amour! Une heure sans alarmes,
Avec lui, loin du monde! Après ce long tourment,
Laisse encor se mêler nos regards et nos larmes ;
Et si c’est trop d’une heure… un moment! Un moment!


Verset Un moment - Marceline Desbordes-Valmore