C’était le bruit de sa bottine

C’était le bruit de sa bottine
A travers ce que je rêvais,
Ou sa tête penchée et fine
Près de mon front, quand j’écrivais.

Elle fit ce manège d’ange
Deux beaux étés et deux hivers.
Je disais : ” Cela me dérange,
” Et je ne ferai pas de vers. “

Elle remuait tout de même ;
La plume me tombait des doigts.
– Parfums légers de ce qu’on aime,
Musique éteinte de sa voix!

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Verset C’était le bruit de sa bottine - Albert Mérat