Mois de décembre

Le hibou parmi les décombres
Hurle, et Décembre va finir ;
Et le douloureux souvenir
Sur ton cœur jette encor ses ombres.

Le vol de ces jours que tu nombres,
L’aurais-tu voulu retenir?
Combien seront, dans l’avenir,
Brillants et purs ; et combien, sombres?

Laisse donc les ans s’épuiser.
Que de larmes pour un baiser,
Que d’épines pour une rose!

Le temps qui s’écoule fait bien ;
Et mourir ne doit être rien,
Puisque vivre est si peu de chose.


Verset Mois de décembre - François Coppée