La main

Tableau II. Quand on aime bien, l’on oublie Ces frivoles ménagements Que la raison ou la folie Oppose au bonheur des amants. On ne dit […]



À Éléonore (II)

Dès que la nuit sur nos demeures Planera plus obscurément ; Dès que sur l’airain gémissant Le marteau frappera douze heures ; Sur les pas […]



Le voyage manqué

À M. de F… Abjurant ma douce paresse, J’allais voyager avec toi ; Mais mon cœur reprend sa faiblesse ; Adieu ; tu partiras sans […]



Madrigal

Sur cette fougère où nous sommes, Six fois, durant le même jour, Je fus le plus heureux des hommes. Nous étions seuls avec l’amour. Sur […]



Aux infidèles

À vous qui savez être belles, Favorites du dieu d’amour ; À vous, maîtresses infidèles, Qu’on cherche et qu’on fuit tour à tour ; Salut, […]



La rose

Tableau I. C’est l’âge qui touche à l’enfance, C’est Justine, c’est la candeur. Déjà l’amour parle à son cœur : Crédule comme l’innocence, Elle écoute […]



À Éléonore (III)

Ah! si jamais on aima sur la terre, Si d’un mortel on vit les dieux jaloux, C’est dans le temps où, crédule et sincère, J’étais […]



L’impatience

Ô ciel! après huit jours d’absence, Après huit siècles de désirs, J’arrive, et ta froide prudence Recule l’instant des plaisirs Promis à mon impatience!  » […]



L’absence

Huit jours sont écoulés depuis que dans ces plaines Un devoir importun a retenu mes pas. Croyez à ma douleur, mais ne l’éprouvez pas. Puissiez-vous […]



Bel arbre, pourquoi conserver

Élégie III. Bel arbre, pourquoi conserver Ces deux noms qu’une main trop chère Sur ton écorce solitaire Voulut elle-même graver? Ne parle plus d’Eléonore ; […]



Les paradis

Croyez-moi, l’autre monde est un monde inconnu, Où s’égare notre pensée. D’y voyager sans fruit la mienne s’est lassée : Pour toujours j’en suis revenu. […]



Les adieux

Séjour triste, asile champêtre, Qu’un charme embellit à mes yeux, Je vous fuis, pour jamais peut-être! Recevez mes derniers adieux. En vous quittant, mon cœur […]



Le cabinet de toilette

Voici le cabinet charmant Où les Grâces font leur toilette. Dans cette amoureuse retraite J’éprouve un doux saisissement. Tout m’y rappelle ma maîtresse, Tout m’y […]



Le revenant

Ma santé fuit ; cette infidèle Ne promet pas de revenir, Et la nature qui chancelle À déjà su me prévenir De ne pas trop […]



Les rideaux

Tableau VI. Dans cette alcôve solitaire Sans doute habite le repos : Voyons. Mais ces doubles rideaux Semblent fermés par le mystère ; Et ces […]



Billet

Apprenez, ma belle, Qu’à minuit sonnant, Une main fidèle, Une main d’amant, Ira doucement, Se glissant dans l’ombre, Tourner les verrous Qui dès la nuit […]





À un homme bienfaisant

Cesse de chercher sur la terre Des cœurs sensibles aux bienfaits ; L’homme ne pardonne jamais Le bien que l’on ose lui faire. N’importe, ne […]



Il faut tout perdre

Élégie VII. Il faut tout perdre, il faut vous obéir. Je vous les rends ces lettres indiscrètes, De votre cœur éloquents interprètes, Et que le […]



Le lendemain

Tableau VII. D’un air languissant et rêveur Justine a repris son ouvrage : Elle brode : mais le bonheur Laissa sur son joli visage L’étonnement […]



Le sein

Tableau IV. Justine reçoit son ami Dans un cabinet solitaire. Sans doute il sera téméraire? Oui, mais seulement à demi : On jouit alors qu’on […]



Le refroidissement

Ils ne sont plus ces jours délicieux, Où mon amour respectueux et tendre À votre cœur savait se faire entendre, Où vous m’aimiez, où nous […]



À un ami trahi par sa maîtresse

Quoi! tu gémis d’une inconstance? Tu pleures, nouveau Céladon? Ah! le trouble de ta raison Fait honte à ton expérience. Es-tu donc assez imprudent Pour […]



Le remède dangereux

Ô toi, qui fus mon écolière En musique, et même en amour, Viens dans mon paisible séjour Exercer ton talent de plaire. Viens voir ce […]



Les regrets

Tableau IX. Justine est seule et gémissante, Et mes yeux avec intérêt La suivent dans ce lieu secret Où sa chute fut si touchante. D’abord […]



Plan d’études

De vos projets je blâme l’imprudence : Trop de savoir dépare la beauté. Ne perdez point votre aimable ignorance, Et conservez cette naïveté Qui vous […]



La nuit

Toujours le malheureux t’appelle, Ô Nuit, favorable aux chagrins! Viens donc, et porte sur ton aile L’oubli des perfides humains. Voile ma douleur solitaire ; […]



Élégie

Oui, sans regret, du flambeau de mes jours Je vois déjà la lumière éclipsée. Tu vas bientôt sortir de ma pensée, Cruel objet des plus […]



T’aimer est le bonheur suprême

Oui, j’en atteste la nuit sombre Confidente de nos plaisirs, Et qui verra toujours son ombre Disparaître avant mes désirs ; J’atteste l’étoile amoureuse Qui […]



Réflexion amoureuse

Je vais la voir, la presser dans mes bras. Mon cœur ému palpite avec vitesse ; Des voluptés je sens déjà l’ivresse ; Et le […]



Page 1 sur 212