Aimez-vous le passé

Aimez-vous le passé Et rêver d’histoires Évocatoires Aux contours effacés? Les vieilles chambres Veuves de pas Qui sentent tout bas L’iris et l’ambre ; La […]



Alcôve noire

Ces premiers froids que l’on réchauffe d’un sarment, – Et des platanes d’or le long gémissement, – Et l’alcôve au lit noir qui datait d’Henri […]



Toi qui fais rêver, ô brune

Toi qui fais rêver, ô brune Si pâle, de clair de lune ; Des heures blanches et lentes Où les colombes lamentent ; Le jour […]



Ce fut par un soir de l’automne

Contrerime XXXIV. Ce fut par un soir de l’automne A sa dernière fleur Que l’on nous prit pour Mgr L’Evêque de Bayonne, Sur la route […]



Douce plage où naquit mon âme

Contrerime XLVI. Douce plage où naquit mon âme ; Et toi, savane en fleurs Que l’Océan trempe de pleurs Et le soleil de flamme ; […]



Vous souvient-il de l’auberge

Vous souvient-il de l’auberge Et combien j’y fus galant? Vous étiez en piqué blanc : On eût dit la Sainte Vierge. Un chemineau navarrais Nous […]



L’ingénue

Contrerime XXXIII. D’une amitié passionnée Vous me parlez encor, Azur, aérien décor, Montagne Pyrénée, Où me trompa si tendrement Cette ardente ingénue Qui mentait, fût-ce […]



L’un vainqueur ou l’autre battu

L’un vainqueur ou l’autre battu, Ces beaux soldats qui vous ont faite Gardaient jusque dans la défaite Le sourire de leur vertu. Vous, pour avoir […]



Sur l’océan couleur de fer

Contrerime LXVI. Sur l’océan couleur de fer Pleurait un choeur immense Et ces longs cris dont la démence Semble percer l’enfer. Et pais la mort, […]



C’était sur un chemin crayeux

Contrerime LVIII. C’était sur un chemin crayeux Trois châtes de Provence Qui s’en allaient d’un pas qui danse Le soleil dans les yeux. Une enseigne, […]



Boulogne

Contrerime XXII. Boulogne, où nous nous querellâmes Aux pleurs d’un soir trop chaud Dans la boue ; et toi, le pied haut, Foulant aussi nos […]



C’était dans les vapeurs du nard

Contrerime LII. C’était, dans les vapeurs du nard, Un cri, des jeux infâmes, Et ces yeux fatals qu’ont les femmes Du cruel Fragonard. Parfois, pour […]



C’était longtemps avant la guerre

Contrerime XI. Sur la banquette en moleskine Du sombre corridor, Aux flonflons d’Offenbach s’endort Une blanche Arlequine. … Zo’ qui saute entre deux MMrs, Nul […]



Le temps d’Adonis

Dans la saison qu’Adonis fut blessé, Mon coeur aussi de l’atteinte soudaine D’un regard lancé. Hors de l’abyme où le temps nous entraîne, T’évoquerai-je, ô […]



Tandis qu’à l’argile au flanc vert

Contrerime XXXI. Tandis qu’à l’argile au flanc vert, Dessus ton front haussée, Perlait le pleur d’une eau glacée, Les dailleurs, à couvert :  » Enfant, […]



Page 1 sur 71234567