Le chant de ceux qui s’en vont sur mer

– Air breton. –

Adieu, patrie!
L’onde est en furie.
Adieu, patrie!
Azur!

Adieu, maison, treille au fruit mûr,
Adieu, les fleurs d’or du vieux mur!

Adieu, patrie!
Ciel, forêt, prairie!
Adieu, patrie,
Azur!

Adieu, patrie!
L’onde est en furie.
Adieu, patrie,
Azur!

Adieu, fiancée au front pur,
Le ciel est noir, le vent est dur.

Adieu, patrie!
Lise, Anna, Marie!
Adieu, patrie,
Azur!

Adieu, patrie!
L’onde est cri furie.
Adieu, patrie,
Azur!

Notre œil, que voile un deuil futur,
Va du flot sombre au sort obscur!

Adieu, patrie!
Pour toi mon cœur prie.
Adieu, patrie,
Azur!

Jersey, le 31 juillet 1853.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5,00 out of 5)

Verset Le chant de ceux qui s’en vont sur mer - Victor Hugo